Vous êtes ici

• Théâtre en mandarin, surtitré en français

Le Roi Lear

> Ecrit, dirigé et interprété par Wu hsing-kuo

vendredi 26 septembre 2014 à 19h30
Samedi 27 septembre 2014 à 19h30
Dimanche 28 septembre 2014 à 15h30
Théâtre du Soleil, Paris

Partager

Le Théâtre du Soleil accueille Wu Hsing-Kuo
et le Contemporary Legend Theatre

 

 

C’est à Taïwan, en 1986, que Wu Hsing-Kuo fonde le Contemporary Legend Theatre, convaincu que l’opéra chinois, avec son style si unique alliant le chant, la déclamation, la performance et l’acrobatie avait quelque chose d’important à donner, à partager avec le reste du monde. Ses recherches l’amènent à puiser dans toutes les formes du répertoire, à tirer profit de sa parfaite maîtrise des techniques traditionnelles, tout en insérant dans ses mises en scène effets spéciaux et référence au cinéma contemporain.

 

Wu Hsing-Kuo entre à l’Académie nationale des Arts dramatiques Fu Hsing à l’âge de 11 ans. Il y étudie durant huit années et obtient des premiers rôles dans la troupe de l’école dès l’âge de 16 ans. Une fois diplômé, il s’inscrit à l’université de la Culture chinoise, à Taipei. Il est par la suite embauché par Lin Hwai-Min, le fondateur de Cloud Gate. Les voyages qu’il effectue avec la troupe à l’étranger, et les films, les spectacles qu’il y voit contribuent à former sa vision.

En 1984, il commence à travailler sur l’ébauche d’un nouveau style d’opéra, qu’il situe dans un lointain passé afin de mêler des éléments culturels divers sans s’embarrasser des conventions. C’est le seul moyen, se dit-il, de ramener vers l’opéra un public plus jeune. Il prend une pièce du répertoire théâtral classique occidental, Macbeth de Shakespeare, comme point de départ et, avec quelques amis travaille à son adaptation. Après trois ans, ils présentent enfin Le Royaume du Désir qui est joué dans 26 villes à travers le monde – au Royal National Theatre de Londres, au festival d’Avignon, dans plusieurs villes du Japon, à l’Odin Teatret au Danemark, ou encore au festival Spoleto de Charleston, aux États-Unis. Conforté par ce succès, Wu Hsing-Kuo continue dans la même veine avec War and Eternity (adapté de Hamlet) en 1990, Le Roi Lear en 2000 et La Tempête en 2004. Sans se limiter à Shakespeare, il s’inspire également de la tragédie grecque avec Médée d’Euripide en 1993 et L’Orestie d’Eschyle en 1995. Il adapte également des pièces classiques de l’opéra de Pékin (Les derniers jours de l’empereur Li Yu et La concubine cachée).

 

Une manifestation accueillie par le Théâtre du Soleil en partenariat avec la Maison des Cultures du Monde.

En savoir plus sur le site www.theatre-du-soleil.fr

Télécharger le tract du spectacle en PDF

 

  

Location :
Individuels : 01 43 74 24 08, tous les jours de 11h à 18h et à la Fnac ou sur Théâtre Online
Collectivités, groupes d’amis : 01 43 74 88 50 du mardi au vendredi de 11h à 18h

 

Prix des places : 30€ (Individuels), 25€ (Collectivités et groupes d’amis), 15€ (Étudiants et chômeurs)

 

Stage avec Wu hsing-kuo à l'ARTA (association de recherche des Traditions de l’acteur), autour de Macbeth de Shakespeare du 29 septembre au 3 octobre 2014.
Renseignements : 01 43 98 20 61 / www.artacartoucherie.com

 

Pour aller au Théâtre du Soleil :
• En métro : ligne n° 1 station “Château de Vincennes”. Sortie n°6 en tête de train, où notre navette gratuite commence ses voyages 1h15 avant le début du spectacle et les termine 10 minutes avant. Vous pouvez aussi prendre l’autobus n°112, arrêt “Cartoucherie” (attention, l’arrêt est situé en zone 3).
• En Vélib’ : station “Pyramide, entrée Parc floral”, à neuf minutes à pied de la Cartoucherie.
• En tramway : arrêt “Porte Dorée” puis bus n° 46 jusqu’au parc floral ; d’où vous pouvez prendre le bus n°112 jusqu’à la Cartoucherie (3e arrêt), ou bien venir à pied (dix minutes de marche).
• En voiture (si vous ne pouvez vraiment pas vous en passer) : esplanade du Château de Vincennes puis suivre la direction “Cartoucherie”. Parking arboré et gratuit à l’intérieur de la Cartoucherie.