Vous êtes ici

Festival de l'imaginaire

Scène ouverte aux peuples et civilisations du monde contemporain et à leurs formes d’expression les moins connues ou les plus rares

Le Festival de l’Imaginaire invite de jeunes créateurs et de grands maîtres dans les domaines de la musique, de la danse, du théâtre et des performances rituelles. Ne se limitant pas à un panorama des formes dites "traditionnelles", il s’intéresse aussi aux formes contemporaines dès lors qu’elles s’enracinent dans l’imaginaire d’un peuple et d’une société et ne sont pas calquées sur les modèles occidentaux. Chaque année, de nombreux lieux à Paris et en Ile-de-France accueillent les spectacles, concerts, performances et rituels du Festival : Théâtre du Soleil, Musée du Louvre, musée du quai Branly, Institut du Monde Arabe, Musée Guimet, Opéra Bastille, Théâtre de la Ville, Théâtre Équestre Zingaro, 104, Maison des métallos... Ainsi qu'en région : Opéra de Lyon, Théâtre de Vitré, Opéra de Lille, Trident de Cherbourg, l'Encre à Cayenne (Guyane française), les Dominicains de Haute-Alsace...

 

 

Rendez-vous en septembre 2018 pour la 22e édition du Festival de l'Imaginaire !

 

La revue de presse du 21e Festival de l'Imaginaire est en ligne :

 

 Consultez, ci-dessous, la programmation et les archives du Festival jusqu'en 2002. 

Les manifestations sont classées par ordre déchronologique.

• Turquie
7 octobre à 20h30
Vitré, Centre culturel Jacques Duhamel

STRANBEJ

> Musiques kurdes et turques d'Anatolie

Stranbej, pour les Turcs et les Kurdes, désigne le ménestrel : chanteur et musicien virtuose, il interprète des ballades, des louanges, des chansons d’amour ou d’exil, ou des chants à danser, remplis d’humour et de gaieté.


• Grèce
6 octobre à 20h30
Vitré, Centre culturel Jacques Duhamel

REBETIEN

> Rebetiko

Rebetien renoue avec la tradition acoustique, ouverte aux influences, du rebetiko : les créations de ces quatre musiciens accueillent des sonorités des îles grecques, d’Istanbul ou des Balkans.


Pages