Vous êtes ici

Au théâtre

Découvrez ici la programmation au Théâtre de l'Alliance française (hors Festival de l'Imaginaire).
Depuis 2017, la Maison des Cultures du Monde n'exploite plus le théâtre actuellement en cours de rénovation.
Les événements sont classés du plus récent (ou à venir) au plus ancien.

• Corée - Après le Festival de l'Imaginaire !
Dimanche 10 avril 2016 à 17h
Maison des Cultures du Monde

SSITGIMGUT DE L’ÎLE DE JINDO

> Rituel chamanique et chants funéraires

Située au sud-ouest de la péninsule coréenne, dans la province du Jeolla du sud, l'île de Jindo en est séparée par un étroit bras de mer. Les pratiques musicales et rituelles de l'île de Jindo se rattachent donc à la culture du Jeolla mais du fait de son long isolement, elles sont restées particulièrement pures et intenses…


• Festival
Jeudi 4 février 2016 de 9h à 17h30
Maison des Cultures du Monde

PARIS IMAGES CINÉMA

> 16èmes Rencontres art et technique

Cette nouvelle journée de Rencontres examinera à la fois le cinéma coréen et la collaboration franco-coréenne au travers d'études de cas et de nombreux témoignages de techniciens, réalisateurs, producteurs, représentants d’institutions français et coréens, afin de mettre en valeur et de renforcer les liens économiques et artistiques entre la France et la Corée.


• Flamenco
Jeudi 28 et vendredi 29 janvier 2016 à 20h
Maison des Cultures du Monde

3x2... UNO

> Cie Flamenca Manolo Punto

Comme des personnages figés dans une photographie, une fois le silence établi et à l'abri des regards, ils s'animent et reprennent possession de leurs corps. Une vie à l'écart de la vie. Un laisser aller où le mouvement leur permet de se libérer, d'interagir entre eux, et où les sentiments explosent et se mêlent à travers la danse, le chant et la musique.


• Concert
Mardi 30 juin 2015 à 20h30
Maison des Cultures du Monde

TRIOMAK

> Spiritualité et magie de la musique

commNprod International présente, sur la scène de la Maison des Cultures du Monde, un trio de taille : M-A Kammoun (piano, compositions et arrangements), Ana Carla Maza (violoncelle et voix) et Hichem Badrani (nây).


Pages